Le golf et la technologie

Le golf et la technologie

L’impact de l’intelligence artificielle sur le golf.

Depuis plusieurs mois maintenant, la technologie et notamment l’intelligence artificielle, est au centre de l’actualité.

Les uns encensent son avènement qui annoncerait une nouvelle ère pour l’humanité. D’autres plus prosaïques, s’inquiètent fortement de l’impact potentiellement destructeur d’emplois voire des conséquences néfastes sur notre mode de vie.

Sans entrer dans ce débat, oh combien clivant, on peut néanmoins constater que les avancées technologiques impactent tous les domaines, y compris le sport et particulièrement le golf.

Les avancées technologiques dans le golf

Les grandes marques ne s’y sont pas trompées, elles qui sortent tous les 3 ou 6 mois de nouvelles séries de clubs tous plus performants les uns que les autres (qu’ils nous vendent d’ailleurs à prix d’or !).

Que ce soit les matériaux utilisés (carbone, titane…) ou la conception faisant appel à l’omniprésente intelligence artificielle, tous promettent puissance exceptionnelle, tolérance accrue, longueur jamais vue … bref le paradis des golfeur.euse.s.

L’apport technologique marquant sur les balles de golf…

Étonnamment, il semblerait que l’apport technologique ait été encore plus marquant sur les balles de golf.

Du sac de cuir bourré de plumes, en passant par la sève d’arbre chauffée puis le caoutchouc, la petite balle devenue blanche est aujourd’hui l’objet de toutes les attentions.

Balle de golf

Entre la création des alvéoles (améliorant la pénétration dans l’air) et l’utilisation de matériaux de synthèse sur plusieurs couches, les balles de golf ont permis aux pratiquant.e.s et notamment aux professionnel.le.s des gains de distance phénoménaux.

… une “révolution” qui pose problème !

Bien plus que les matériaux « révolutionnaires » des clubs de golf vantés par les marques, ce sont bel et bien les balles qui aujourd’hui posent problèmes aux instances mondiales.

Pour faire simple, entre la préparation physique des joueur.euse.s pro et les avancées technologiques du matériel, les parcours ne sont plus assez longs !

Il est vrai qu’avec des longueurs de drive à 300 mètres de portée, les par 5 se sont transformés en par 4 et certains parcours n’ont plus les moyens de se défendre (on ne peut pas rallonger les trous de 30 mètres chaque année !).

Les mesures à prendre

Les instances mondiales du golf ont donc décidé d’agir.

À compter de janvier 2026, toute balle parcourant plus de 290 mètres avec une vitesse de swing de 205 km/h sera déclarée non conforme.

Soit !

Mais les joueur.euse.s « élites » accepteront-ils ou seront-ils en mesure de taper moins fort ?

On ne voit pas bien comment !

La seule solution étant donc de modifier la conception des balles pour qu’elles perdent entre 15 et 20 mètres de distance.

Cela étant dit, remettons les choses en perspective.

Golfeuse

À fin 2021, on dénombrait 67 millions de golfeur.euse.s dans le monde.

Sur ce nombre, combien seront concerné.e.s par cette nouvelle mesure ?

Quelques milliers tout au plus.

Cela rendra les téléspectateur.trice.s que nous sommes, peut-être moins ébahi.e.s, par les performances surhumaines des pros, mais ne nous empêchera pas de continuer à suivre ces « joutes golfiques » avec enthousiasme.

Par ailleurs, en tant qu’amateur.rice.s passionné.e.s dont le but est d’envoyer la balle droite plutôt que loin (étant entendu que nous ambitionnons tous.tes de faire les 2 !) un constat s’impose.

Finalement…

Les fabricants peuvent bien utiliser Chat GPT et consorts pour concevoir des clubs et des balles en utilisant les mêmes matériaux que la Nasa, ou encore créer des GPS et autres Trackman toujours plus précis et performants, il y aura toujours (faut-il l’espérer) des humains pour manier ce matériel…

…des femmes et des hommes avec leurs forces et leurs faiblesses qui faisait dire au grand Bobby Jones : « le golf de compétition se joue surtout sur un parcours de 25 cm, l’espace entre vos oreilles » et évidement : » les plus grandes victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même » … au-delà de toute autre considération, l’essence même de notre sport !!!

Je partage ma lecture

Nous suivre :

Plus de lecture...

LA COTE DES BARS…

… L’autre terroir du Champagne ! La Champagne, célèbre région viticole française, mondialement connue pour son emblématique vin pétillant. Bien souvent associée à la région

Row vine grape in champagne vineyards at sunset background, Reims, France

Le vin… par Patrick Langlais

Le goût du vin, ma passion pour le monde viticole ! Sensations… Vif, nerveux, souple, charpenté, acide, gras, lourd, tannique… Un vocabulaire d’une richesse incroyable

Golfeur swing
Archives
⬆︎